Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
made in Diva - Marrakech

made in Diva - Marrakech

Menu
La gargoulette se rafraichît à l’ombre des moucharabiehs

La gargoulette se rafraichît à l’ombre des moucharabiehs

*Réalisation d'une porte de salle d'eau en gros moucharabieh par made in Diva, au complexe The Source Private Resort Music & Spa de Marrakech

*Réalisation d'une porte de salle d'eau en gros moucharabieh par made in Diva, au complexe The Source Private Resort Music & Spa de Marrakech

L’appellation « Moucharabieh » vient de l’arabe ; elle est dérivée du verbe « charaba » qui signifie boire, et désigne l’endroit où l’on garde, pour la rafraichîr, l’eau contenue dans une gargoulette, ou une petite jarre en terre « qolla ».

Il s’agit en fait de panneaux ajourés faits de petits morceaux de bois tournées et assemblés par emboîtement, selon un plan géométrique, souvent complexe, qui permettent de laisser passer l’air tout en préservant des ardeurs du soleil.

C’est un dispositif de ventilation naturelle forcée fréquemment utilisé dans l'architecture traditionnelle des pays arabes. La réduction de la surface produite par le maillage du moucharabieh accélère le passage du vent. Celui-ci est mis en contact avec des surfaces humides, bassins ou plats remplis d'eau qui diffusent leur fraîcheur à l'intérieur de la maison.

De tout temps, les princes et les monarques, dans un monde arabe chargé, voire accablé, de lumière, ont souhaité que la lumière, attirée dans leurs palais, y restât captive et docile, prête à scintiller dans l’eau de la fontaine, à jouer avec l’ombre précieuse.

Mais il servait aussi à cacher les femmes des regards étrangers, sans doute pour préserver leur fraîcheur :-)